Me voici à la fin de la deuxième année de mon mandat, que je compléterai, conformément au règlement de l’AJEFNB, à titre de « président sortant » au cours de la prochaine année.

Le mandat de l’AJEFNB est ambitieux : agir à titre de porte-parole auprès des paliers gouvernementaux provincial et fédéral, améliorer l’accès au système judiciaire en français, renseigner la population francophone sur ses droits, promouvoir l’exercice du droit en français par l’organisation de formations professionnelles et la publication d’ouvrages juridiques. Devant pareilles ambitions, les moyens limités que possède l’AJEFNB se font ressentir rapidement.

Lire la suite...