En tant que professeur de droit, je m’intéresse notamment aux droits des minorités et la minorité linguistique de mon coin de pays n’y fait pas exception. Mon mandat a débuté avec des dossiers chauds comme celui de la centralisation des services d’enregistrement foncier de Services Nouveau-Brunswick, celui de la nomination du Commissaire aux langues officielles du Canada et le Rapport final d’enquête du Commissariat aux langues officielles du Canada au sujet de la plainte qu’a déposée notre association à la suite de la décision de Justice Canada de mettre fin au financement de base, pour ne nommer que ceux-là.

Lire la suite...